mercredi 10 décembre 2008

Naufrage

Aujourd'hui c'est l'anniversaire de la Déclaration des Droits de l'Homme. ("m.à.j." le 7 Mai 2011 et le 10 Juillet 2013) Elle commémorée en grande pompe, mais avec plus ou moins de ridicule par les hypocrites qui nous gouvernent. C'est sûr, en 2008 nous sommes arrivés fort loin des travaux de rédaction de René Cassin et de tous les autres! Dans toutes les circonstances et depuis 1948, nous avons entendus des magnifiques discours humanistes, trop souvent fort éloignés de l'action véritable des personnes qui les ont prononcés.
"J'ai bu les paroles du Pape" écrit Mtre Dever, Avocat à Lyon et "blog-captain". Moi aussi!
GIF - 23.3 ko
Ce piaf là, il est beaucoup moins dangereux que
l'attitude de la France officielle avec tous les
naufragés abandonnés à Calais et Sangate...
Autant René Cassin est (à l'évidence et pour autant que je le sache) au dessus de tout soupçon de mauvaise foi, autant les géniales et brillantes élites Européennes seraient bien inspirées de la fermer sur ce sujet, quand on constate toutes les évolutions politiques, sociales et économiques depuis plus de 25 ans au moins. A quoi ressemble vraiment notre planète bleue?

Vue de loin elle est Magnifique!
Si un jour dans le passé ou dans le futur, de lointains "cousins" extra-terrestres sont venus ou viendront de l'Espace, j'imagine fort bien une réaction probable de ces êtres très savants en la découvrant. Pour parcourir ces distances astronomiques, c'est le cas de le dire, il leur faudra sûrement nous être très "supérieurs" ou fort en avance dans tous les domaines! Mais ils seront (peut-être) surpris en observant la Terre de plus près. Fatalement, en approchant plus près (ce qui leur sera sans doute facile), les Visiteurs du Ciel finiront assez tôt par voir aussi ce genre de choses:
En arrivant pour observer encore mieux et encore plus près, ils verront aussi de nombreux naufragés en train de barboter autour des canots. Et si les Visiteurs venus de l'Espace veulent en savoir plus, c'est à dire trop, en observant la Terre trop bien et trop longtemps, ils verront peut-être aussi que les gars des canots sont parfois en train de taper à coup de rames sur les mains de quiconque essaie de monter à bord des chaloupes...
Mise à l'eau du beau canot "little" de tribord, à bord du Norway.
Ils verront sans doute aussi que les canots sont tout de même nombreux, que certains ont de plus beaux canots que les autres et qu'il y a beaucoup de places libres à leur bord. Effectivement dans le naufrage qu'est aussi notre économie moderne, mondialisée et ultra-libérale, le plongeon collectif n'est pas le même pour tout le monde. Nous sommes tous égaux dit la fameuse Déclaration, mais certains sont "plus égaux que les autres" disait l'auteur de "1984"... D'autre part (c'est sûr ça aussi) on est mieux au RMI en France ou au "Minimex" en Belgique, que né fils ou fille de paysan au Bengladesh. Rien n'est simple sur la planète bleue.

Les visiteurs verront aussi (heureusement!) que les plus vulnérables sont souvent secourus, il faut savoir positiver! Ils verront même encore plus souvent, que le sauvetage peut être réalisé dans des conditions extrêmement difficiles, au péril même de la vie des sauveteurs.
Si des Visiteurs Civilisés sont venus de l'Espace, ils ont
donc probablement eu les jetons et sont vite repartis!
Cette page compare deux comportements, celui de quelques marins modernes dans le cadre de la mondialisation dite du "libre échange" sans limite et celui d'un Cdt de sous-marin qui fut aussi sympathisant nazi, sans doute sans se rendre compte que... Lequel est le plus civilisé des deux? Au lycée j'ai eu un sujet de dissertation intéressant: "Qu'est-ce qu'une civilisation?" Je crois que ce n'est pas ce que nous vivons dans les années 2000. Tout le monde aujourd'hui, n'est pas Werner Hartenstein. A Calais par exemple, il n'y a pas de Werner Hartenstein sur le port et ce qu'on projette aux arrivants d'Afghanistan, est un triste film!
JPG - 24.9 ko

Il voulait sauver ses naufragés
En 2000 nous n'avons plus besoin des nazis pour nous pourrir la vie. Nous avons l'économie moderne de libre-échange sans frein pour le faire, et les idéologues corrompus pour nous imposer cela sans avoir besoin de Gestapo ni de camp de concentration. Il leur suffit de répendre partout l'ignorance et la bêtise, puis entretenir la superstition la plus rétrograde en réduisant toujours plus les moyens de l'Education partout où cela est encore possible. En France comme en Grèce "les travaux sont en cours", le résultat est aussi l'avenir de nos enfants d'Europe mis en danger par les privatisations et toutes les dérégulations, si on n'arrête pas ça.
La St-Nicolas vue par Kroll en 2008...
Espérons que tous les Grecs (à commencer par leurs polices) vont prendre conscience du blocage politique dont ils sont les victimes encore plus qu'en France, et se débarrasser enfin du PS de Papandréou pères et fils, comme de la droite de Caramanlis pères et fils aussi, aussi corrompus et affairistes les uns que les autres. Ce système de régime est un océan de scandales qui fait de l'ombre même aux fameux colonels, dixit un collègue Grec qui constate que.... C'était "moins pire" avec eux!
Les incendies en été 2007 et 2008, auraient auraient été mieux "traités" avec eux! C'est dire...
C'est ça, la "démocratie"? La démocrassouille oui, comme en France où tout est verrouillé pour mieux imposer la pensée unique. Maintenant les opérations de bourrage de crânes comme avec la SNCF ne suffisent plus. En Grèce le Peuple est en train de comprendre que le PS et la droite, c'est blanc-bonnet et bonnet-blanc, ce qui me rappelle un autre pays plus proche... Il est impossible de cacher ça maintenant.
Cela dit il ne suffit pas d'expliquer comment commença la grande partie de Yoyo financier international. Il faut aussi faire comprendre sur quelles mentalités (là, c'est vraiment nécessaire de les "réformer") ces pratiques désastreuses peuvent naître et "prospérer", pour pouvoir à terme espérer s'en débarrasser sans violence... C'est pourquoi je souligne tout ça à mon bord. Les profs commencent à donner l'exemple par des appels à la désobéissance civile, c'est un bon début car il devient urgent d'arrêter tout ça.
La situation au Congo-Zaïre vue par Kroll en 2008...

Et bien, j'ai pensé qu'avant la fin de l'année 2008, un bon coup de gueule à propos de ce qui se passe depuis des années à Calais et dans les environs s'impose, même si "ça" se passe aussi en d'autres "hauts lieux" de l'important trafic Transmanche. La France est fort loin d'avoir le monopole de l'horreur sur cette planète, c'est sûr. Mais...
L'odieux comportement des autorités locales sur place comme celui de leurs tristes maîtres à Paris, est une honte pour le Port et les gens qui y travaillent, la ville, la région, la France, pour l'Europe et plus simplement ou généralement, pour les bipèdes mammifères omnivores et "sapiens" qui ne sont pas Solidaires. Pour les Afghans, les Pakistanais, les Somaliens, les Ethiopiens et tous les autres naufragés des problèmes divers et variés de leur pays d'origine, à Calais on n'est pas tout à fait (n'est-ce pas?) dans "Bienvenue chez les Chti..."

En matière de cinéma à succès, nous avons su rire joyeusement de l'occupation avec la Grande Vadrouille. Dieu sait pourtant que celles et ceux qui l'ont vécue, n'ont pas souvent trouvé cela drôle. (même et surtout, si c'est aussi arrivé) Je ne suis par contre pas convaincu que nous serons capables de rire autant de la façon dont on traite "ces gens-là" à Calais ou ailleurs... Bienvenue chez les Chti les Afghans! Et hop! Quelques coups de pieds au derche et ce cul dans l'avion de Come-Back Airline, parfois pour être tué à l'arrivée.
La réalité du Nord Pas de Calais est fort loin du clip fantaisiste qu'est ce film. Mais faisons plutôt comme dans le film "Welcome", au lieu d'imiter le "travail" de Brice Hortefeux et de ses sbires!
Bien navicalement - Thierry Bressol - R/O
JPG - 19.5 ko
Symbole de l’accueil du site
Commentaire(s) reçu(s): Un problème technique "Blogspot" empêche la parution des commentaires, que je reçois cependant. Enfin... Le copier-coller ça existe! Heureusement, sur "souvenirs" si j'ai dû mettre "off" à cause d'un troll automatique "distributeur de pub", il est facile de m'écrire.

Sent: Wednesday December 10th 2008 - 7:42 PM
Subject: [MARINE INCONNUE] Nouveau commentaire sur Naufrage.
Frédéric a ajouté un nouveau commentaire sur votre message blog "Naufrage":
"Il ne faut pas sombrer dans le négativisme. L'humanité vit mieux en général maintenant que dans les années 1960. Voir les variations de l'indice de développement humain qui sauf exception est en hausse dans le monde. L'espérance de vie augmente, la faim ne concerne plus qu'un septième de l'humanité contre UN TIERS à l'époque, la mortalité due à la rougeole a baissé de 75 % entre 2000 et 2007, etc... Il faut positiver comme dirait l'autre :)"

Réponse à commentaire(s) reçu(s):Ah bon? Il ne faut pas confondre négativisme et lucidité. Lorsque la machine est en black-out, que l'éclairage de secours est partiellement resté éteint, qu'il y a 5 mètres d'eau dans le compartiment machine et que le navire est devenu ingouvernable en dérivant sur une mer formée de 10 m de creux avec un vent tournant en rafales de 50 nds, et qu'en plus une partie des antennes radios ont été arrachées ou mises à mal par le mauvais temps....

Ce n'est pas être "négatif" que de constater ouvertement tout ça et de le dire, pour pouvoir en tirer les leçons et DECIDER quand ce n'est pas encore trop tard. La "pensée positive", est l'archétype de la stupidité ambiante. (dixit une journaliste Américaine) Il ne suffit pas de se dire:
-"je suis libre et très intelligent, je veux et vais devenir riche", pour l'être et le devenir! Cela se saurait à priori...

Ce que je viens de lire n'est jamais que la répétition de quelques statistiques utilisées avec astuce (ça C sûr ;-)) dans le but d'endormir les gens, pour que rien ne change.
On institutionnalise aujourd'hui la charité et les "expédients merdiques", par exemple en matière de logement pour les plus pauvres, pour ne surtout pas appliquer la Loi de 1945 sur les Réquisitions des logements vides!! Dans l'Europe ploutocrate à la valeur unique "Fric", le doit de propriété est plus sacré de fait, que le droit de vivre dans la dignité, c'est à dire à se Loger et au Travail. Pourtant sans cela le droit de vote n'est qu'une farce. Etre un ancien Marin, c'est aussi être un "Homme d'Ordre". Ce que nous voyons aujourd'hui n'est pas l'ordre, c'est le boxon et je le dis.
Mille sabords!!
A propos de l'espérance de vie, ce n'est pas le cas pour tout le monde! En Russie par exemple, les statistiques ont été moins glorieuses. Si Poutine n'avait pas repris les choses en main à sa manière (effectivement, ce n'est pas toujours éthique), le "bon vieux temps" de l'Union Soviétique serait là-bas encore plus regretté qu'il ne l'est, ce qui n'est pas peu dire! Il est vrai que la voix du "Russe moyen" ne passe pas très souvent dans nos médias "orientés". Elle surprend d'ailleurs, vue d'ici. Dès qu'une information dérange, elle ne passe pas dans la grande presse et surtout pas aux heures de grande écoute.
Rappels: 51% des Français ont peur de devenir SDF et 78% sont convaincus que leurs enfants vivront moins bien qu'eux. Ce triste constat est d'ailleurs inscrit parfaitement dans les faits, à commencer par en Grèce qui est aussi une étrange caricature de ce qui se passe en France avec son système politique muselé, la corruption généralisée et ses combines, accompagnées par le mensonge permanent en matière d'économie.

Deux Incroyables carriéristes, Eric Besson et Jacques Attali
L'idéologie du libre-échange et de la mise en concurrence généralisée de tout, n'importe quoi et n'importe qui ou n'importe comment, c'est la première cause profonde de nos problèmes sociaux. Viviane Forrester expliqua en 1995 dans son livre à succès "l'Horreur économique" que "à notre époque on n'a plus besoin des gens". Cela, même les nazis n'ont pas su faire. Quiconque voulait les aider ne se voyait pas éconduit. Ils ne refusaient pas les services du traître, c'est connu! C'est extrêmement dangereux à terme.
JPG - 28.2 ko
Le succès de ce livre fut fort mal reçu par un certain "milieu". Pourtant, au moins deux prix Nobel d’Economie tiennent ce type de propos. C’est dire...
Tout le monde sait bien que les notables du PS et de l'UMP (tous "pleins aux as") ont un fort intérêt personnel à ce que rien ne bouge! C'est aussi simple que cela, nul besoin d'imaginer un grand complot. Nos enfants "bien diplômés" ou non, s'ils ne sont pas originaires des familles "bien nées", n'auront plus aucune perspective professionnelle claire. Nous sommes de fait comme en 1789. En Grèce cela "se voit" encore plus facilement, mais ce n'est pas un cas unique. Débarrassons-nous de ces cliques héréditaires de gens malhonnêtes qui sont au pouvoir partout en Europe. Il ne sert à rien de se plaindre, quand dans l'isoloir on a voté PS ou UMP! Il existe des rapports de causes à effets auxquels il faut penser au moment de voter! Il n'y a pas d'excuse car nous avons encore du choix par ce moyen, pour combien de temps?
Un microprocesseur saisi au hasard.
Une seule chose a progressé depuis 1975, depuis ma sortie du lycée, c'est l'évolution technologique et scientifique. Cela dit ce progrès n'a jamais que les conséquences induites par ce qu'on fait avec lui. Je n'ai pas remarqué que mon téléphone portable me rende la vie plus agréable. Il y participe, c'est tout.
Par contre, les salariés gagnent toujours moins depuis 1980 et le droit au travail* n'est plus respecté. Ce fut exactement l'inverse durant les "30 glorieuses". Sommes-nous plus cons que nos grands-parents? On détruit tout ce qui fonctionnait bien (Taxi !!) à chaque "réforme", un mot qui fait aujourd'hui peur...
On ne peut plus cacher tout cela. La cause? Le libre-échange et le laisser aller sans frein. Qui n'a pas remarqué que les entreprises font n'importe quoi maintenant? C'est parce qu'on laisse faire, pas parce que c'est le destin. Le devoir des "politiques" est de Décider, pas de laisser faire!
"... ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît..."
D'autre part le droit d'asile aux étrangers en détresse ne saurait en effet être respecté quand même "entre nous", nous n'en sommes plus capables. Cette façon de "fonctionner" et de traiter les gens aujourd'hui en France comme en Grèce, c'est odieux et inacceptable. Je n'aime pas ce système.
Quand Lionel Jospin chanta "les feuilles mortes" en direct à la TV (il y a longtemps), c'était très bien. Sa prestation comme premier sinistre privatiseur en chef socialiste, ce fut beaucoup moins bien. Ya pas d'doute, je préfère écouter Carla à la guitare que Nicolas, Martine et Ségolène en train de jouer du pipeau ensemble.
Bien navicalement - Thierry Bressol - R/O
JPG - 19.5 ko
Symbole de l’accueil du site
Note*: L'Union Européenne fait en sorte que le Droit au Travail devienne le droit De travailler (n'importe comment et à n'importe quel prix toujours plus bas). Cette nuance est très "fine", l'air de rien. Un certain nombre de sondages mettent en relief un fait dérangeant pour les notables. Quand on intérroge les gens à propos du libre-échange et de la mise en concurrence généralisée suicidaire imposée par l'UE qui va avec, la majorité n'en veut pas. Mais "Bruxelles" s'assoit dessus.
Voir pour illustrer mon discours, comment on a remplacé la "proposition de constitution" par le traité de Lisbonne. On fait revoter jusqu'à obtenir le "oui" désiré, ou bien on passe par dessus le "non" en consultant les notables à la place du Peuple...
Si c'est ça la démocratie, on sera de plus en plus nombreux à ne plus vouloir en entendre parler.

Les évènements depuis Septembre 2008 me donnent aussi des pensées optimistes. Observer depuis des semaines les tenants et grands praticiens de l'Ultra-libéralisme se retrouver régulièrement (au moins une fois par semaine!) obligés de réaliser eux-mêmes des opérations impensables il y a moins de 4 mois pour sauver les institutions bancaires, j'avoue que ça me fait marrer! D'autre part, leur panique est visible. Ils y ont quand-même (l'air de rien) passé rien de moins que 5 week-ends complets et successifs en réunions d'Urgence. (Yoyo financier) Le Diable rit encore de la seconde guerre mondiale, mais son adjoint aux finances ricanera fort longtemps de Septembre 2008. Je ne doute pas qu'il pourra présenter cela à son Maître, comme un chef d'oeuvre du genre.

Autre commentaire reçu:"Bonsoir, je ne vous suis vraiment pas du tout sur ce terrain. Le cas de la Russie n'est nullement celui de la majorité des 192 états de notre planète. Grâce à la mondialisation si décriée on vit au niveau mondial mieux que nos parents. L'Asie de l'Est affichait le taux de pauvreté le plus élevé du monde avec 80% en 1981. Ce taux est tombé à 18 % et 600 millions de personnes y sont sorties de la très grande misère. En Inde le seuil de pauvreté est passée de 55 pour cent pour l’année fiscale 1973-1974 à 36 pour cent en 1999-2000.
La Corée du Sud en 1960 avait un PIB équivalent à celui d'un pays d'Afrique Noire, tandis que Singapour, la Malaisie et Hong-Kong étaient des colonies sans industrie. Aujourd'hui elles ont quasiment égalé l'Europe.
Les famines emportant des millions de gens comme cela est arrivé encore en Europe dans les années 1930 ou en Asie dans les années 1940 et 50 sont du passé. La "révolution verte" est passé par là. S'il y a encore des émeutes de la faim, ce n'est pas parce qu'il n'y a pas de nourriture, mais que l'accès à celle-ci dépend de facteurs politiques et économiques, alors que la population humaine a été multipliée en général par 4 depuis un siècle et celle de certains pays "pauvres" par 10.
Exemple pour l'Egypte, ces 100 dernières années sa population a été multipliée par plus de 8 (4 M.hab en 1800, 9,7 en 1900 et 78 en 2007) tandis que la surface habitable, elle a à peine doublé. Pourtant la grande majorité de la population réussit à se nourrir.
Pour la première de l'Histoire de l'Humanité, on a plus de gens avec des problèmes de surpoids que des personnes en sous nutrition. Moins de 30 000 personnes mourront de faim cette année.
Pour la santé, ma grand mère maternelle à perdu 4 nourrissons soit à la naissance soit peu après sur les 9 qu'elle a enfantés dans les années 40/50. Aujourd'hui, en France, une telle mortalité est impensable. Dans le monde, on a assisté à une baisse de la mortalité infantile passant de 126 à 57 pour mille entre 1960 et 2001.
Je peux continuer encore longtemps. Notre monde n'est pas parfait et ne le sera sans doute jamais, mais croire que "cela était mieux avant" ne ferait pas avancer les choses."

Réponse
(automatisée?): Une fois de plus je vois ici ce genre de statistiques très intéressantes. Staline disait avec cynisme, "un mort est un drame, un million de morts est une statistique". L'arbre cache sans doute la forêt. J'ai beaucoup voyagé, on ne me raconte pas comme cela des fables. Entre 1978 et 1991 je n'ai pas remarqué, à commencer par la Côte Occidentale d'Afrique, que la situation se soit améliorée! Les marins d'aujourd'hui n'ont pas souvent le temps de voir ce qui se passe où ils vont (l'émission de TV "Thalassa" le montra fort bien en Novembre et Décembre 2007):
La Mondialisation vécue au large 2nde partie (le 24 Novembre)
La Mondialisation vécue au large 1ère partie (le 22 Novembre)Nous, on a "vu ce qu'on a vu" en se baladant "à terre", ça ne m'a pas souvent rendu optimiste. Même si ça va en effet un peu mieux "ça et là" depuis quelques années, comme par hasard en renonçant aux "recettes" de l'ultra-libéralisme.
Je regrette de n'être pas passé en Inde, on ne saurait être allé partout. J'en ai cependant entendu parler et c'est pour le moins "peu brillant", même et surtout aujourd'hui. Quand on aborde une ville en commençant par le port, on y voit ce qui n'est pas le plus prestigieux.
Ce que vous dites à propos de l'Asie me suggère aussi que vous avez oublié l'Europe Occidentale, dont la plus grande partie de la population ne cesse de s'appauvrir depuis 1990. J'ai cinquante ans et j'ai honte de ce que nous avons "fabriqué" pour les "ados", au point de ne pas toujours oser les regarder dans les yeux. Occupons nous un peu de la Corrèze, avant le Zambèze et Singapour! Ca ira un peu mieux.
Les jeunes Français ou Grecs (pour ne parler que de ceux-ci) commencent à se mettre en colère, car ces générations sont sacrifiées et leurs perspectives professionnelles sont fort inquiétantes. Ce n'est pas dit "seulement" par eux ou moi, mais par des journalistes économiques qui ne sont pas tous gauchistes loin de là!
Des salaires de misère et des contrats de travail lamentables accompagnés par une précarité généralisée durant des dizaines d'années, voilà ce qui attend toutes celles et ceux qui ne sont pas "bien né(e)s" en France comme en Grèce ou ailleurs si on continue sur ce "chemin"!
Pour n'évoquer que mon cas, je vivais beaucoup mieux et j'étais beaucoup plus riche en tant que Marin du Commerce qu'en tant qu'ingénieur Consultant Telecom au service de SSII qui se comportent de plus en plus mal, pour rester poli. On ne me retirera pas ma belle et intéressante carrière bien rémunérée à son début. Les jeunes d'aujourd'hui ont de très mauvaises dates de naissance et commencent enfin à le comprendre! Ils ne connaîtront pas le "Temps des Messageries Maritimes"! Ils exigeront donc heureusement le changement de ces odieuses façons de faire "tôt ou tard et ils auront raison.

On est aujourd'hui fort loin des belles réalisations sociales du CNR à partir de 1945, le Conseil National de la Résistance. Ce fut fait pourtant dans un pays où presque tout était "cul par dessus tête" par "faits de guerre". Relisez ce qu'ils ont fait et vous me comprendrez! (Google, "programme du CNR")
Je dois aussi rappeler que le CNR n'était pas composé que de gens de gauche, fort loin de là. Le CNR était civilisé peut-être aussi parce qu'il venait de se passer trop de choses qui ne l'étaient pas. La haute bourgeoisie participa pleinement et volontairement aux belles Réformes du CNR (qu'on détruit aujourd'hui) alors qu'elle pouvait tout bloquer, peut-être parce qu'il y a avait quelques choses à faire oublier. En d'autres termes, pour faire avancer les choses, il faut d'urgence arrêter ce système dangereux et monstrueux qu'est devenu la "Loi du Marché" omniprésente, comme on l'a fait en 1945 pour établir un capitalisme civilisé.

Il faut arrêter de se "prendre la tête" avec des sujets qui ne sont que des "leurres" tels que le vieux débat "gauche droite". Le réel et important clivage est ailleurs, il se situe entre les différentes conceptions du fonctionnement du capitalisme, seul système qui prouva sa capacité à fonctionner jusqu'à présent, sous réserve de ne pas mettre des charlatans dans le poste de pilotage. Là est le sujet tabou que cherchent à dissimuler celles et ceux qui souhaitent que rien ne change, parce que c'est leur Intérêt.

2 commentaires:

Frédéric a dit…

Il ne faut être sombré dans me négativisme. L'humanité vit mieux en général maintenant que dans les années 1960. Voir les variations de l'indice de développement humain qui sauf exception est en hausse dans le monde.

L'espérance de vie augmente, la faim ne concerne plus qu'un septième de l'humanité contre UN TIERS à l'époque, la mortalité du à la rougeole a baissé de 75 % entre 2000 et 2007, ect...

Il faut positivé comme dirait l'autre :)

Frédéric a dit…

Bonsoir, je ne vous suit vraiment pas du tout sur ce terrain.

Le cas de la Russie n'est nullement celui de la majorité des 192 états de notre planète.

Grâce à la mondialisation si décrié, on vie au niveau mondial, mieux que nos parents.

L'Asie de l'Est affichait le taux de pauvreté le plus élevé du monde avec 80 % en 1981. Ce taux est tombé à 18 % et 600 millions de personnes y sont sorties de la très grande misère

En Inde, le seuil de pauvreté est passée de 55 pour cent pour l’année fiscale 1973-1974 à 36 pour cent en 1999-2000.

La Corée du Sud en 1960 avait un PIB équivalent à celui d'un pays d'Afrique Noire, Singapour, la Malaisie, HK, ect, n'était que des colonies sans industrie, aujourd'hui, elles ont quasiment égalé l'Europe.

Les famines emportant des millions de gens comme cela est arrivé encore en Europe dans les années 1930, ou en Asie dans les années 40 et 50 sont du passé, la ''révolution verte'' est passé par la; S'il y a encore des émeutes de la faim, ce n'est parce qu'il n'y a pas de nourriture mais que l'accès a celle dépends de facteurs politiques et économiques alors que la population humaine à était multiplié en général par 4 depuis un siècle, celle de certains pays ''pauvres'' par 10.

Exemple pour l'Egypte; ces 100 dernières années, la population a été multipliée par plus de 8 (4 mhab en 1800, 9,7 en 1900, 78 en 2007) tandis que la surface habitable, elle, a à peine doublé. Et pourtant, la grande majorité de la population réussit à se nourrir.

Pour la première de l'Histoire de l'Humanité, on à plus de gens avec des problèmes de surpoids que des personnes en sous nutrition. Moins de 30 000 personnes mourront de faim cette année.

Pour la santé, ma grand mère maternelle à perdu 4 nourrissons soit à la naissance soit peu après sur les 9 qu'elle a enfantés dans les années 40/50. Aujourd'hui, en France, une telle mortalité est impensable. Dans le monde, on a assisté à une baisse de la mortalité infantile passant de 126 à 57 pour mille entre 1960 et 2001.

Je peux continuer encore longtemps. Notre monde n'est pas parfait, et ne le sera sans doute jamais, mais croire que ''cela était mieux avant'' ne ferait pas avancer les choses.